Calculer les charges de tous les éléments d’un toit végétal

Lors de la construction ou de la rénovation de votre maison, vous pouvez vouloir aménager un jardin, un mur végétal ou encore une toiture végétalisée, dans le but d’améliorer votre esthétique, ou encore pour rafraîchir l’air ambiant. Un toit végétal est un excellent isolant thermique et acoustique, mais il filtre en plus la poussière de façon naturelle. Comment installer une toiture végétalisée ? Comment l’entretenir ? Quels végétaux planter ? Découvrez tous nos conseils pour réussir votre toit végétal.

Fabriquer un toit végétal soi même

Avant d’aménager votre toit, il faut vous assurer de sa solidité. Un toit peut supporter jusqu’à 150 kilogrammes. S’il le faut, solidifiez votre toiture, en rénovant la charpente, les voliges? Il faut prendre en compte le poids des différentes couches du toit, avec l’eau qui peut être conservée dessus pour le développement des plantes.

Assurez-vous ensuite d’avoir acheté les matériaux nécessaires pour l’élaboration de votre toit. Une toiture végétalisée est constituée de quatre principales couches :

  • Une couche d’étanchéité qui est une couche imperméable. Elle sépare l’élément porteur de la toiture du toit végétal.
  • Une couche de drainage et de filtrage, qui se charge de limiter la quantité d’eau contenue dans votre toit. Elle se charge d’assurer l’écoulement des excédents d’eau, ce qui prévient l’asphyxie des végétaux.
  • Le substrat est utilisé pour remplacer le sol dans les jardins normaux. Un substrat est un mélange de différentes substances minérales et organiques. C’est la partie la plus importante, car elle assure la stabilité de votre toit. Elle doit être riche en nutriments pour permettre le bon développement de vos végétaux.
  • La couche de végétal consiste en un ensemble de diverses plantes.

Vous pouvez maintenant estimez le coût d’un toit végétal à partir de ces éléments. Passez à l’aménagement du toit en installant la première couche d’étanchéité. Ajoutez ensuite les différentes couches, en vous assurant que ces couches soient bien tassées et plates.

Conseils pour avoir un beau toit vert

Pour avoir un beau toit vert, il vous faut l’entretenir régulièrement. Considérer votre toit comme un jardin. Ainsi, vous vous devez de penser à l’arrosage, au désherbage et parfois à la désinsectisation du toit.

  • L’arrosage peut être en partie effectué par la pluie. Cela n’est malheureusement pas suffisant pour avoir un beau toit. Surtout si vos végétaux sont des plantes qui nécessitent beaucoup d’eau. Arroser votre toit selon les besoins de vos plantes.
  • Le désherbage est très important dans l’entretien des toits végétalisés. En effet, certaines mauvaises herbes abîment le substrat et donc votre toit. De plus, les mauvaises herbes étouffent les plantes, ralentissant leur croissance.
  • Concernant les insectes, il s’agit d’un côté d’une solution esthétique, mais aussi utile. En effet, certains insectes sont nuisibles pour la structure de la toiture.

Faire appel à un professionnel pour réussir son toit végétal

Aménager une toiture végétalisée n’est pas une tâche facile et la réussir l’est encore moins. En effet, il faut prendre en compte de nombreux critères (poids maximum supporté par le toit, système d’irrigation des végétaux, climat externe, choix des plantes?) Aussi, il est conseillé de faire appel à un professionnel pour réussir son toit végétal. Ce dernier se chargera de faire les études préalables, de lister les matériaux et équipements nécessaires et d’établir un devis du coût d’un toit végétalisé. Si vous souhaitez contacter un professionnel, le mieux est de se tourner vers notre annuaire en ligne. Ce dernier regroupe les professionnels du jardinage, du paysagisme et de la construction.