L’entretien d’un potager

Tout mètre carré disponible peut être aménagé en potager et produire des fruits et des légumes.

La récolte des fruits et des légumes goûteux, sains et bons pour la santé, l’empreinte écologique qui tempère la surexploitation de la nature par l’Homme et l’économie faite en déboursant moins dans les provisions sont, entre autres, les atouts d’un potager. Pour que cette culture vivrière rapporte de bons résultats, il convient de bien entretenir son potager.

Les étapes incontournables de l’entretien d’un potager

Les personnes qui souhaitent disposer d’un potager n’ont pas forcément besoin d’avoir la main verte. Connaître les étapes essentielles de son entretien et obtenir les conseils des professionnels avérés permet de bien s’en sortir. A priori, un potager doit être protégé du vent et installé dans un endroit ensoleillé. Il a également besoin

  • d’arrosage ;
  • de paillage ;
  • de fertilisation ;
  • de scarification et d’aération ;
  • de rotation de culture ;
  • de désherbage.

Bien arroser son potager

Les plantes du potager puisent les nutriments essentiels à leur développement et à leur fructification dans le sol. Ces éléments nutritifs sont véhiculés par l’eau, raison pour laquelle l’arrosage est vital pour ces plantes. Le substrat doit rester humide, il faut tâter le sol, de temps à autre, et introduire un doigt dans le terreau pour vérifier son état, sec ou non. L’arrosage s’effectue au niveau des racines et non sur les feuilles, ni sur les fruits, ni sur les légumes. En été, il convient de procéder en début de soirée. Contrairement, il faut arroser durant la matinée en période printanière et automnale.

Fertilisation du sol du potager

Les plantes du potager puisent les nutriments dont elles ont besoin dans le sol. Pour que le substrat contienne toujours les éléments nutritifs, il faut l’enrichir régulièrement, au moins une fois par an. La fertilisation du sol par l’apport d’engrais devient incontournable. Les plantes ont surtout besoin de potassium (K), de phosphore (P) et d’azote (N). Le type d’engrais et la quantité utilisée doivent être bien mesurés pour ne pas asphyxier la plante, au risque de lui nuire. Le potassium favorise la production des graines et la fructification (les aubergines, les tomates et autres). Le phosphore contribue fortement au développement des fleurs et des fruits. L’azote donne de la vigueur aux feuilles et aux tiges et leur procure une bonne santé.

Désherber et aérer le potager

Les mauvaises herbes absorbent les nutriments destinés aux plantes et empêchent ainsi le développement des légumes. L’utilisation des produits désherbants permet de les éliminer. Toutefois, le binage représente une excellente alternative dans la mesure où il permet d’aérer la terre et de nettoyer son potager. Les interventions manuelles, sur une surface restreinte, sont plus précises et donnent de meilleur résultat.

Le paillage

Le paillage inhibe la prolifération des mauvaises herbes, mais l’action de cette couverture ne se limite pas à ce rôle. Il évite l’évaporation de l’humidité et contribue à l’esthétique du jardin. Le paillis utilisé peut être d’origine minérale ou organique, comme le compost, les feuilles, la tonte de gazon ou autres.

La rotation des cultures

Pour préserver la qualité du substrat et pour un meilleur rendement, il est préférable de ne pas cultiver les mêmes variétés pendant des années successives. La division du potager en plusieurs catégories d’espaces facilite la réalisation de cette technique. Chaque espace peut recevoir une variété de plantes. Il suffit d’alterner les espèces.

Ces techniques de base peuvent aider les jardiniers en herbe à réussir leur potager. Toutefois, les soins spécifiques pour un potager sont parfois nécessaires. N’hésitez pas à demander l’avis d’un professionnel, ou à recourir à son service pour plus d’efficacité. Ne serait-ce que pour l’entretien du potager selon les saisons, l’avis d’un expert, qui connaît les meilleurs tactiques, peut être indispensable. Consultez l’annuaire du site pour trouver les professionnels qui ont de l’expertise dans ce domaine.

Architecte paysagiste: réussir son jardin