Protéger son étang des hérons

Votre étang est la cible des hérons ? Ce grand volatile est certes joli à regarder, mais il est très vorace et adore manger les poissons. Par conséquent, l’oiseau peut vite devenir un prédateur gênant et vider votre étang rapidement. Pour savoir comment éviter les hérons dans son étang, suivez le guide.

Astuces pour empêcher la présence de hérons dans son étang

Le héron est considéré comme un fléau par de nombreux propriétaires d’étang qui pratiquent la pêche dans leur plan d’eau car il est très glouton et peut dévorer plus de 500 grammes de poissons en une journée. De plus,lorsqu’il loupe sa proie, l’oiseau peut blesser le poisson avec son bec et le rendre malade. Un poisson infecté peut en contaminer un autre. Vu que le héron est un animal protégé, il est interdit de tuer l’animal, juste le faire fuir en utilisant les accessoires pour protéger son étang comme :

  • des leurres ;
  • des filets ;
  • des éoliennes réfléchissantes ;
  • des détecteurs de mouvement.

Mettez des faux-hérons autour de votre étang pour les faire fuir. Cependant, il faut savoir que ce procédé ne fonctionne pas avec les hérons femelles. Sinon, un faux rapace peut s’avérer efficace également.
Vous pouvez planter des piquets dont le but sera de supporter des filets qui recouvrent toute la surface de l’étang. Le héron ne pourra pas se poser au bord de l’eau ni effectuer des descentes en piquée pour attraper les poissons.
Des éoliennes alimentées par le vent permettent aussi d’effrayer les hérons. Il suffit d’en poser autour de l’étang. Lorsque le vent fait tourner la girouette, de petits miroirs intégrés vont refléter la lumière et faire peur aux oiseaux.
Certains dispositifs réagissent aux mouvements et à la chaleur. Lorsque ces appareils détectent un héron en approche, ils lui envoient un jet d’eau. Simples et efficaces.

Autres méthodes pour protéger son étang des hérons

D’autres procédés peuvent être employés pour empêcher les hérons de vous priver de vos parties de pêche. Vous pouvez adapter la conception de l’étang de manière à ce que le héron ne puisse plus s’y poser. Car certaines espèces comme le héron bleu privilégient la pêche en eau peu profonde. L’oiseau aime marcher lentement au bord des étangs avec ses grandes pattes et capturer ses proies ainsi. Maintenant, si vous réalisez un étang qui ne possède pas de zones peu profondes aux abords mais au contraire des parois abruptes qui créent de la profondeur tout de suite, le héron ne pourra pas se poser.
Si vous n’avez pas la possibilité de réaliser des zones de profondeur aux bords de l’eau, ou si vous préférez laisser des zones peu profondes pour que vos enfants et vous-même puissent patauger dans l’eau l’été, vous devez utiliser une autre méthode.

Dans ce cas, l’objectif est d’empêcher le héron d’atteindre le bord de l’étang. Une solution consiste à mettre des plantes hautes en bordure de l’étang comme des roseaux ou des iris. Ces végétaux vont créer un mur épais qui sera une paroi infranchissable pour le héron. Ce dernier sera dans l’incapacité d’atteindre le bord de l’eau et vous préserverez ainsi la faune aquatique des attaques du prédateur.

Un dispositif plus simple consiste à installer un fil invisible muni de clochettes tout autour de l’étang. Lorsque le vent va souffler, les clochettes vont s’agiter et se mettre à tinter ce qui va effrayer le volatile qui ira chercher un autre point d’eau.
Vous pouvez aussi installer autour de l’étang une petite clôture électrique basse tension qui enverra une légère décharge au héron imprudent qui tente de s’approcher trop près du bord. Cela ne blessera pas l’animal mais le fera juste partir.

Architecte paysagiste: réussir son jardin