Quels fruits et légumes pour un potager dans le Var ?

Le climat méditerranéen du Var est réputé pour ses étés chauds et secs et ses hivers doux. De forts vents et pluies orageuses surviennent surtout au printemps et à l’automne.

Alors que potager et climat méditerranéen peuvent faire bon ménage notamment en raison d’un très bon ensoleillement, il importe de connaître les contraintes avant de s’aventurer dans un tel projet. Les sols ont tendance à être fragiles : vent, relief, et précipitations violentes et irrégulières contribuent à l’érosion et dégradation. Voici un aperçu des légumes, herbes et fruits pouvant être cultivés dans le Var, et comment installer une serre ou un potager.

Que planter dans un potager situé en zone méditerranéenne ?

Les plantes emblématiques, les herbes aromatiques

Les herbes aromatiques dotées de feuilles épaisses à taille réduite s’avèrent particulièrement bien adaptés à ce climat. Le thym et le romarin se développement bien en terre aride. La lavande et végétaux de couleur argentée sont équipés pour conserver leur humidité, étant donné qu’ils réfléchissent la lumière du soleil.

Les légumes

L’artichaut au feuillage coriace et argenté réfléchit la chaleur.

Les légumes racines sont assez tolérants du climat sec : panais, betteraves, carottes poussent à condition d’étendre un épais paillis végétal d’au moins 7 centimètres d’épaisseur. L’échalote, l’oignon et l’ail se plaisent dans ce climat particulier.

Il est déconseillé de cultiver des épinards et laitues, mais les endives et chicorées, de même que les bettes à carde ont moins besoin d’eau.

Il est fortement recommandé de planter une haie protectrice pour réduire l’impact des fortes bourrasques de vent. Vous pourriez aussi envisager de protéger vos cultures en construisant une serre, pour les plantes qui ont besoin de chaleur : poivrons, cacahuète, chayotes, aubergines, tomates, piments, etc.

Les fruits

À condition d’être bien protégés d’une épaisse couche de paillis et de cultiver ses légumes selon le climat, les melons, pastèques, et cacahuètes se débrouillent assez bien.

Les agrumes , fruits gorgés de vitamine C et autres arbres fruitiers, il importe de cultiver selon les saisons :

  • citronnier (Citrus limon)
  • mandarinier (Citrus reticulata)
  • oranger (Citrus sinensis)
  • pamplemousse (Citrus maxima)
  • kiwi (Actinidia deliciosa)
  • olivier
  • figuier (Ficus carica)–
  • dattier (Phoenix dactylifera)
  • néflier du Japon (Eriobotrya)
  • grenadier (Punica granatum)

Condition sinéquanone : améliorer le sol

Étant donné l’aridité survenant dans ce climat, vous ne pourrez cultiver de potager si vous n’améliorez pas le sol.

SOL ARGILEUR : Quand le sol craque en été, c’est il est argileux et manque d’apports en eaux et nutriments.

SOL CALCAIRE ET SABLONNEUX : Ce sol ne retient pas l’eau et se réchauffe très rapidement. Ces conditions sont catastrophiques pour un potager.

Ajoutez des matières organiques comme du compost et du fumier pour relancer l’activité micro-organique du sol. Utilisez des engrais verts en automne, ce qui enrichit la terre.

Installez une toile au-dessus du potager pour réduire l’intensité des rayons lumineux.

Architecte paysagiste: réussir son jardin