Protéger son jardin avec une caméra de surveillance

Pour empêcher le vandalisme et les risques d’intrusion, de plus en plus de particuliers optent pour l’installation d’une caméra de surveillance. Ce dispositif permet de garder un œil sur son jardin, et ce, même à distance. Mais il peut être compliqué de se retrouver parmi les différents modèles présents sur le marché.

Nous vous livrons tous nos conseils pour bien choisir votre caméra de surveillance ainsi que le meilleur emplacement pour l’installer !

Comment choisir sa caméra de surveillance ?

Dans le cadre d’une installation extérieure, la caméra doit pouvoir résister à toutes les conditions climatiques. Il faudra se tourner vers des modèles certifiés IP65 ou 66. Ces modèles ont une bonne résistance aux intempéries, à la poussière et aux jets d’eau. Mais d’autres critères sont à prendre en compte lors de l’achat d’une caméra de surveillance : connexion, qualité d’image ou encore espace de stockage.

Connexion filaire ou avec wifi

Les caméras de surveillance fonctionnent aujourd’hui principalement avec le protocole IP (Internet Protocol). Celles-ci sont directement reliées à une box internet, soit via un réseau Ethernet soit par réseau Wifi. Il est alors possible d’effectuer une surveillance à distance via un appareil connecté à votre réseau internet (smartphone, tablette, ordinateur…).

La différence principale entre ces caméras IP est la présence de câbles pour le modèle filaire. Mais chacun de ces modèles aura ses avantages et ses inconvénients.

  • La caméra wifi fournira les images directement au réseau wifi, sans l’installation de câbles. Elle nécessite cependant un bon débit de connexion, sous peine d’avoir une qualité d’image réduite. Pour être optimale, elle doit être installée le plus proche de la box Wifi ;
  • La caméra filaire quant à elle, nécessite une installation plus complexe. En effet, elle implique la mise en place d’un câble réseau. Son avantage est une meilleure connectivité et un débit plus rapide qu’avec un modèle Wifi.

Qualité d’image et angle de vision

Pour protéger au mieux votre espace extérieur, la qualité d’image est un critère important pour une caméra de surveillance. Même les modèles les moins chers disposent d’une qualité haute résolution, de minimum 720p (1280×720 pixels). Il est néanmoins recommandé de choisir des modèles full hd 1080p voir 4k pour avoir plus de détails sur les images.

L’angle de vision aura quant à lui, un impact sur le champ de protection de la caméra. Pour cela, la caméra dispose d’un objectif qui peut être fixe ou varifocal.

  • L’objectif fixe filmera toujours le même angle de vue. Il faut donc bien veillez à trouver le bon emplacement pour la caméra ;
  • L’objectif varifocal offre la possibilité de réaliser des zooms sur l’image et de choisir précisément l’angle de vue.

Pour éviter les cambriolages nocturnes, préférez un modèle avec infra-rouge. Il permettra d’identifier des individus dans les environnements sombres et durant la nuit.

L’espace de stockage

Par défaut, les images et vidéos prises par la caméra de surveillance sont enregistrées sur la mémoire interne. Mais cette dernière peut vite devenir saturée. Certains modèles disposent d’un port SD permettant d’utiliser une carte SD pour augmenter la capacité de stockage.

Une offre de sauvegarde dans le cloud peut aussi être envisagée. Les fichiers sont enregistrés sur un serveur sécurisé. L’inconvénient de ce service est qu’il est souvent nécessaire de souscrire à un abonnement payant.

Où installer la caméra de surveillance ?

Bien placer sa caméra de surveillance nécessite une réflexion au préalable. L’emplacement doit être bien choisi pour un fonctionnement optimal, tout en respectant la législation française.

L’emplacement idéal

La caméra de surveillance doit être placée dans un endroit stratégique. Il est important qu’elle soit positionnée de sorte à avoir une vue d’ensemble sur la zone à sécuriser. Elle pourra ainsi assurer la sécurité de votre jardin et empêcher les intrusions des cambrioleurs. Pour cela, il est conseillé de choisir un emplacement en hauteur, d’environ 2 à 3 m du sol.

L’angle d’un mur est un bon endroit pour une mise en place très discrète. De préférence, ajuster légèrement la caméra vers le bas pour une meilleure précision d’image.

Législation autour de l’installation

La mise en place d’une caméra de surveillance est soumise au respect de la loi.
Vous devez vous conformez à l’article 9 du code civil sur la protection de la vie privée ainsi qu’à l’article 226-11 du code pénal sur l’enregistrement d’une personne à son insu dans un lieu privé.

Ainsi, vous ne pouvez filmer que l’intérieur de votre propriété (jardin, chemin d’accès etc..). Il est interdit de filmer la voie publique, même pour sécuriser votre véhicule. Vous n’avez pas non plus le droit de filmer la maison de vos voisins. De plus, vous devez respecter le droit à l’image de toutes les personnes qui se rendent à votre domicile.

A noter : aucune déclaration à la préfecture n’est nécessaire. Néanmoins, si des personnes interviennent à votre domicile (femme de ménage, aide à domicile..), vous devez les prévenir de l’existence de votre caméra de surveillance.

Quel prix pour une caméra de surveillance ?

Le budget pour une caméra de surveillance commence aux alentours des 50€ pour un modèle bas de gamme et jusqu’à plusieurs centaines d’euros pour les modèles les plus performants. Le prix varie principalement en fonction des équipements et des fonctionnalités de la caméra. Certains fabricants proposent directement des kits de surveillance, certes plus onéreux à l’achat, mais disposant de tous les éléments nécessaires pour assurer la sécurité de votre extérieur.

Si vous ne souhaitez pas vous occuper vous-même de la sécurité de votre habitation, il est possible de vous tourner vers une entreprise spécialisée pour souscrire à un contrat de télésurveillance.

Architecte paysagiste: réussir son jardin