Le drainage de la parcelle

Afin de réussir ses cultures et ses floraisons, le drainage est une tâche essentielle pour les sols gorgés d’eau.

La technique consiste à maintenir les plantations, le potager, les massifs et la pelouse à distance de l’eau grâce à la réalisation de puits perdus ou de fossés assainissant entre autres solutions. Comment drainer sa parcelle de jardin alors ?

Drainer son sol de jardin : ce qu’il faut comprendre

Avant la réalisation de l’aménagement paysager, une étude du terrain et de la qualité du sol est effectuée. Ce qui permet de mieux adapter les plantations et d’adopter les différents aménagements indispensables pour créer le jardin idéal. Le drainage de la parcelle consiste ainsi à l’évacuation de l’eau du sol afin d’éviter leur stagnation en trop grande quantité. C’est aussi une technique qui rend le sol plus perméable et ainsi plus adapté aux plantations et cultures dont vous souhaiteriez effectuer au sein de votre jardin. Le plus souvent, ce sont les sols argileux, compacts ou lourds qui nécessitent un drainage afin d’être allégés. Toutefois, quel que soit le type de terrain, lorsque des symptômes apparaissent, tels que le jaunissement du feuillage, la croissance ralentie des plantes, l’apparition de mousse et moisissures au pied des végétaux, il est temps de penser à l’entretien de jardin et au drainage.

Pour le drainage d’une petite parcelle de jardin, les moyens utilisés ne seront pas les mêmes que lors du drainage d’un immense terrain qui exigerait des travaux plus lourds et spécifiques. Drainer son sol de jardin, c’est plutôt travailler le sol en profondeur et régulièrement, tout en réalisant des apports d’amendements réguliers dans le but de changer la structure du sol au fil du temps. Plus le sol est allégé, plus l’eau sera évacuée vers le bas et vous éviterez à vos plantes et fleurs de baigner dans une humidité constante qui peut engendrer différentes maladies et la pourriture. Vous pourrez d’ailleurs vous inspirer des aménagements pour le jardin sec afin de savoir comment et quand drainer son sol de jardin dans les règles de l’art.

Comment drainer sa parcelle de jardin?

Afin de répondre à la question comment drainer sa parcelle de jardin, il convient de parler des différents systèmes de drainage d’eau. En prenant en compte les différents types de systèmes de drainage, vous serez plus en mesure de choisir les matériaux adaptés, ainsi que les appareils indispensables aux travaux. En fonction de votre terrain et des contraintes existantes alors, vous pourrez choisir entre le drainage ouvert et le drainage fermé. Les travaux nécessitant certains matériels et des techniques spécifiques, l’intervention d’un spécialiste est particulièrement recommandée.

Toutefois, il existe quelques moyens plus simples qui vous permettront de drainer votre jardin convenablement. L’un des premiers moyens est le drainage par un travail régulier du sol avec des apports en amendements, comme le compost, le sable ou encore des engrais verts ou des engrais riches en minéraux. La réalisation d’un lit drainant au fond de la tranchée de plantation avec du gravier ou du sable ou des cailloux représentent également une excellente solution. Drainer son sol de jardin peut aussi exiger la création d’un puits perdu. Ce puits devra être profond et vaste, rempli de gravats, sable, caillasses et d’une couche de graviers. Voilà des travaux qui nécessitent l’intervention d’un spécialiste, qui dispose non seulement des compétences pour exécuter les tâches convenablement, mais aussi des matériels nécessaires. Dans tous les cas, il faut aussi savoir quand drainer son sol de jardin. Un expert du jardin saura conseiller et proposer les meilleures solutions pour drainer son sol de jardin convenablement.

Architecte paysagiste: réussir son jardin