Le système de drainage pour une toiture végétale

Avec le développement de la technologie et face au réchauffement climatique, de nombreuses solutions ont été développées. Ainsi, les toitures végétales sont de plus en plus à la mode. Cependant, l’aménagement d’une toiture végétalisée est difficile à entreprendre et il faut parfois faire appel à un professionnel. Vous pouvez néanmoins essayer de comprendre comment aménager une toiture végétalisée, qu’est-ce que le drainage d’une toiture et comment drainer un toit végétal.

En quoi consiste l’aménagement d’une toiture végétalisée

Un toit végétalisé doit permettre de réguler la température de l’intérieur de la maison, de réguler le taux de poussière de façon naturelle, mais aussi de pouvoir bénéficier de plus d’air frais et de fraîcheur. Enfin, un toit végétal est un excellent isolant acoustique et il permet de diminuer les risques d’inondations, tout en offrant plus d’esthétique.

L’aménagement d’une toiture végétalisée consiste à

  • la préparation du toit : le nettoyage qui se fait par un balai et l’assurance de l’étanchéité du toit
  • l’installation de la membrane racinaire qui recouvre la membrane d’étanchéité. La membrane racinaire ne doit pas être soulevée par le vent
  • l’installation d’un système de drainage, grâce à des panneaux tampons, des planches, des trous, et des chevauchements de fossettes
  • l’installation de la couverture et de la couche végétale. Cette dernière accueillera les plantes vivantes.

Le système de drainage est très important pour l’entretien de votre toiture végétalisée. Quant aux plantes, il peut s’agir de tout type de plantes (fleuries, graminées, plantes vertes).

Comment drainer un toit végétal

Il est nécessaire de drainer le toit végétalisé pour s’assurer que les plantes qui y vivent puissent se développer d’un côté, mais aussi pour éviter l’apparition de moisissures ou de tâches d’humidité dans l’habitation.

La couche de drainage joue un rôle important dans la structure globale du toit vert. Il tamponne l’eau et permet à l’excès d’eau de s’écouler. Pendant une période sèche, l’eau stockée peut être réabsorbée par la couche de végétation située au-dessus. Le drainage contribue également à une bonne aération des racines de la plante.

Comment drainer un toit végétal ? La solution se trouve lors de l’aménagement même du toit. En effet, le drainage du toit consiste à l’application de diverses couches de drainage. Cette dernière peut être des plaques de polystyrène avec des alvéoles, d’une couche de graviers, ou encore de matériau poreux. Dans certains cas, il s’agit de la superposition de plusieurs couches comme des planches disposées efficacement, d’un rouleau vert de drainage, puis de l’ajout de zones de graviers.

Solutions pour drainer une toiture végétalisée

Il existe de nombreuses solutions pour drainer une toiture végétalisée. Certaines entreprises se spécialisent dans l’aménagement et la commercialisation de matériaux pour toits verts. Leur installation nécessite cependant l’intervention d’un spécialiste, car un toit mal aménagé risquerait de nuire à la santé des habitants.

Un toit vert n’a pas besoin d’entretien, à moins d’accidents. Cependant, le jardin sur le toit doit être entretenu grâce au désherbage, à l’arrosage et à la fertilisation. Cet entretien doit aussi être effectué par un professionnel, car vous risquerez de tuer les plantes en marchant dessus. Enfin, il faut prendre en compte les risques annuels auxquels est soumis votre toit.

Architecte paysagiste: réussir son jardin