Aménager une toiture végétalisée

Aménager son jardin et son espace vert est une tâche qui nécessite du temps, de l’argent et de l’originalité.

C’est pourquoi il est plus convenable de faire appel à un professionnel. Ce dernier se chargera d’aménager votre espace vert selon un style unique et selon vos envies. Il pourrait même y intégrer les toitures végétalisées, qui sont à la fois très à la mode, mais aussi écologiques et très avantageuses. Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur les toitures écologiques et isolantes dans les paragraphes suivants : comment faire une toiture végétalisée, les plantes pour une toiture végétalisée et les avantages et inconvénients d’une toiture végétalisée.

Comment faire une toiture végétalisée

Les toitures végétalisées ont été depuis longtemps utilisées, surtout dans les pays exotiques. Avec le développement des bâtiments de Haute Qualité environnementale, il est devenu de plus en plus fréquent de remplacer les toitures classiques par des toitures vertes.

Comment installer une toiture végétalisée et comment est structuré une toiture végétalisée ? il faut considérer 5 éléments :

  • La structure portante sur laquelle le toit reposera. Il s’agit de la même structure en toiture classique.
  • La couche d’étanchéité qui se charge de séparer le bâtiment des racines des toits verts.
  • La couche de filtration, pour éviter et régulariser l’humidité du toit.
  • Le substrat qui remplace la terre naturelle. En effet, cette dernière s’alourdit lorsqu’elle est remplie d’eau, ce qui risquerait de détruire la construction.
  • La couche végétale, qui est faite de plantes vivantes.

Cette installation est difficile à effectuer, surtout si vous souhaitez migrer d’une toiture classique à ce genre de toiture écologique et isolante.

Les plantes pour une toiture végétalisée

N’importe quelle plante pourrait vivre sur votre toiture végétalisée. Cependant, pas n’importe quelle plante peut servir de couche végétale. En effet, il faut considérer les aléas climatiques, la pente du toit, l’épaisseur du substrat, l’étanchéité de la structure, etc.

Généralement, les différents types de toitures végétalisées sont constitués de :

  • les plantes fleuries : pour un effet esthétique en plus ou encore pour que le toit puisse servir de jardin à condiments. Origan et ciboulettes, géraniums et iris nains sont idéaux pour ce type de toitures.
  • Les graminées et les plantes fougères sont aussi idéales, car elles offrent un effet décoratif et protègent le toit.
  • Les plantes vertes comme les armoises peuvent aussi être utilisées.

Pour généraliser, toute espèce de plante est utilisable comme toiture végétalisée si le climat le permet.

Avantages et inconvénients d’une toiture verte

Les avantages d’une toiture végétalisée sont la régulation du taux de poussière de façon naturelle. Ajouter de la verdure vous fait bénéficier de plus d’air frais et plus de fraîcheur. D’un autre côté, la toiture végétalisée est un excellent isolant thermique et acoustique. Il ne faut pas non plus oublier que les risques d’inondations sont moindres et que finalement, les toits verts sont plus esthétiques.

Concernant les inconvénients, ces types de toits ont besoin d’une structure plus forte et très étanche. De plus, il est plus difficile d’ajouter des panneaux solaires au toit. Il faut aussi penser à un système d’arrosage, car les plantes ont besoin de beaucoup d’entretien. Cela implique aussi la nécessité d’un accès pour faciliter cet entretien. Enfin, la conception et b. Comment entretenir une toiture végétalisée ? Demandez conseil auprès d’un professionnel que vous trouverez sur notre annuaire en ligne.

Architecte paysagiste: réussir son jardin