Quels poissons dans son étang ?

Quoi de plus apaisant qu’un bassin d’eau douce dans son jardin, dont vous pouvez admirer la vue depuis votre fenêtre ! Après avoir sélectionné soigneusement les plantes qui l’agrémenteront, le temps est venu de choisir des poissons. Dans la foulée de nos articles portant sur comment aménager un étang dans son jardin, voici un aperçu des poissons pour un étang de jardin qui conviennent également aux fontaines, mares et bassins.

Quelles précautions faut-il prendre en choisissant des poissons ?

Dans une eau propre et claire, il est si agréable et relaxant d’observer des poissons se déplacer dans un étang de jardin ! Ils apportent de la couleur, de la vie et de la gaieté. Cependant, il importe de les choisir consciencieusement.

Résistance aux écarts de température d’eau

Même si vous adorez les poissons exotiques, il est préférable de ne pas les inclure dans un étang, car ils ne survivraient pas à l’hiver. La majorité des poissons d’aquarium ne tolèrent pas l’eau froide.

Les traditionnels poissons rouges, de même que la carpe koï, disposent de suffisamment de résistance pour survivre à très basses températures. Pour la période de la reproduction, ils préfèrent cependant la douceur d’une eau plus tempérée.

Des espères nécessitant peu d’entretien

Les poissons ne requièrent pas beaucoup d’entretien. Grâce aux plantes du bassin, ils pourront évoluer dans un environnement propre.

Dans le cas des étangs de grande dimension, il est recommandé de privilégier la carpe de roseau, également appelée carpe amour blanc. Ce poisson herbivore se distingue par sa capacité à se nourrir des plantes d’un étang. À part s’assurer qu’il prolifère suffisamment de plantes dans l’étang, ce poisson ne requiert pas d’autres soins, contrairement aux autres espèces de poissons qui exigent un apport régulier en nourriture.

Le choix de la nourriture

Parmi les soins à apporter à ses poissons d’étang, tout au long de l’année, il importe de vérifier la température du bassin, car cela a un impact sur l’alimentation des poissons. Quand la température chute sous la barre des 10°, il est préférable de ne pas les nourrir. À cette température, ils bloquent leur métabolisme pour hiverner. Toutefois, une ration quotidienne de granulés ou flocons est recommandée pendant le printemps et l’été.

La nourriture dépend du type de poisson. Informez-vous des aliments spécifiquement dédiés à chaque espèce. Les tanches et esturgeons affectionnent la nourriture qui coule au fond de l’eau, alors que les carpes et ides mélanotes raffolent de la nourriture qui flotte, car ils ont l’habitude de manger en surface. Les poissons rouges et carpes koï sont omnivores. et ils se nourrissent principalement de végétaux.

Comment aménager un étang dans son jardin

Dans les bassins et étangs de petites dimensions, il survient de grandes fluctuations de la température et de la qualité de l’eau. À l’aide de trousses disponibles dans les commerces, contrôlez régulièrement les paramètres.

Les grands bassins ont tendance à procurer des conditions plus stables, le volume d’eau considérable contribuant à la dilution de polluants. En ce qui concerne les bassins et étangs de taille courante, l’eau devrait correspondre aux caractéristiques suivantes :

  • Taux de nitrate : moins de 50 mg/l
  • pH : entre 7 et 8,5
  • Taux d’ammoniac et de nitrites : inférieur à 0,1 mg/l
  • Carbonate de calcium : entre 100 et 300 mg/l

D’autres soins à apporter à ses poissons d’étang consistent en un nettoyage régulier du filtre, qui s’encrasse habituellement assez rapidement. Il est recommandé de prévoir un filet solide pour faciliter le déplacement des poissons.

Architecte paysagiste: réussir son jardin