La fontaine de jardin

Cette décision suppose de prendre en compte quelques critères avant de choisir le modèle idéal. Ce type d’ornement architectural joint l’utile à l’agréable.

Une installation de fontaine extérieure ?

Une fontaine est aussi esthétique que pratique dans un jardin où l’eau est toujours la bienvenue. Le son très agréable que produit son écoulement s’ajoute aux qualités de cet équipement extérieur. De plus, ce bien précieux que constitue l’eau pour l’environnement n’est pas perdu. En effet, une fontaine fonctionne en général de manière écologique, en circuit fermé ou en utilisant l’eau d’une source ou d’un puits. Quelle que soit la technique adoptée, la fontaine décore le jardin en lui apportant une touche fraîche et raffinée. Vous pouvez opter pour une version :

  • murale : à poser contre un mur extérieur, elle comprend une arrivée d’eau sur pied ainsi qu’une vasque. Si l’eau tourne en circuit fermé, elle abrite une pompe et il faut donc que le réservoir ne soit jamais à sec ;
  • centrale : plus massive que le modèle précédent, cette fontaine rappelle l’atmosphère typique des villages du Sud. Mise en place sur une pelouse, dans un patio, elle se présente sous diverses formes : ronde, octogonale voire carrée ou rectangulaire si vous le souhaitez.

La création d’une fontaine de jardin

Cet élément ne doit pas détoner au beau milieu de votre cadre de vie extérieur. Il peut donc être utile de solliciter l’avis d’un paysagiste afin de l’intégrer au mieux parmi les arbustes ou autres massifs de fleurs. La plupart de ces fontaines ont besoin d’une alimentation électrique pour assurer la circulation de l’eau. L’intervention d’un électricien professionnel est conseillée pour éviter les mauvaises surprises. On peut les doter d’un robinet relié à une arrivée d’eau. Très écologiques, certaines fontaines utilisent l’énergie solaire pour assurer leur bon fonctionnement. Elles peuvent s’installer très facilement, sans procéder à de grands travaux. En règle générale, il faut éviter d’installer une fontaine dans sa cour si celle-ci est exposée au vent : l’eau giclerait au lieu de s’écouler sereinement. Une fontaine, comme les installations du type piscine et bassin ne doit pas jouxter un arbre sous peine de se retrouver couverte de feuilles au moindre coup de vent. En outre, les résidus végétaux risquent de boucher l’écoulement de l’eau. Une trop forte exposition au soleil est également déconseillée afin de limiter le phénomène d’évaporation dans la vasque. Pour embellir une fontaine de jardin, vous pouvez miser sur des matériaux qui favorisent la créativité, en veillant à ce qu’ils favorisent un entretien aisé au quotidien.

Comment nettoyer une fontaine extérieure ?

Tout dépend du matériau utilisé pour sa fabrication. Les fontaines construites en pierre, à l’ancienne, ne nécessitent pas de nettoyages trop fréquents. Il faut seulement en ôter la mousse et les lichens (si elle est installée dans un jardin humide) avec une brosse douce. Les produits chimiques corrosifs sont proscrits dans tous les cas. Si nécessaire, vous pouvez utiliser un nettoyeur à haute pression. Certaines fontaines d’inspiration plus moderne sont élaborées dans des matériaux moins traditionnels que la pierre. Très design, les équipements en inox se nettoient à l’éponge avec un détergent doux. Originale, la résine est de plus en plus employée par les fabricants car elle est légère, moderne et ne nécessite aucun entretien particulier. Plus rustiques, le bois classique du type chêne et le bambou très exotique s’intègrent très bien au milieu d’un jardin. Ils ont bien sûr subi un traitement adéquat qui les rend hydrofuges et donc résistants aux moisissures. Mieux vaut les nettoyer à sec pour ne pas les endommager, avec une cire nourrissante prévue pour embellir une fontaine de jardin en bois. Entretenir l’aspect de cette installation a non seulement un intérêt esthétique mais permet aussi de prolonger sa longévité !

Architecte paysagiste: réussir son jardin