Quelles plantes privilégier pour sa toiture végétalisée ?

Par rapport aux toits terrasses ou aux toits tuilés, aujourd’hui, les toits végétalisés sont de plus en plus privilégiés par les nouveaux propriétaires.

Les raisons sont nombreuses, d’un côté il y a le point de vue esthétique qui est mis en valeur et c’est une meilleure alternative pour créer un espace vert. D’un autre côté, la toiture végétalisée est la meilleure façon de faire des économies étant donné qu’elle offre une meilleure isolation phonique et thermique. Il y a également l’avantage sur le côté écologique grâce à l’optimisation de l’émission d’oxygène dans l’atmosphère. Cependant, durant l’aménagement d’une toiture végétalisée, il est important de savoir faire le point entre les différents types de plantes pour faire un toit vert. Pour plus d’informations à ce sujet, nous vous invitons à poursuivre la lecture.

Quelles plantes pour un toit végétalisé de type intensif ?

Avant toutes choses, il est important de savoir que le choix des plantes diffère en fonction de votre toiture. Les plantes à opter pour un toit végétal intensif ne seront pas les mêmes pour un toit végétal de type extensif ou semi-intensif. Pour un toit végétalisé de type intensif par exemple, comme son nom l’indique, vous aurez besoin d’aménager un substrat qui dispose de 30 cm d’épaisseur minimums, sur une surface plate ou très légèrement inclinée. Étant donné que le but d’opter pour cette option est d’avoir un véritable jardin suspendu, les arbres et les arbustes sont les plus privilégiés. L’épaisseur du substrat sera assez importante pour que leurs racines puissent bien se développer. Mais il vous est également possible de planter des végétaux de votre choix.

Les plantes idéales pour un toit végétalisé de type extensif

À l’instar de la toiture intensive, la végétalisation extensive ne nécessite pas un substrat végétal épais pour prendre de l’ampleur. Quelques centimètres suffiront pour donner à votre toiture un aspect esthétique original et attrayant. Dans cette optique, ce sont les plantes grasses qui sont les plus adéquats comme la mousse ou le sedum. Mais il est plus recommandé d’opter pour du sedum pour un toit végétalisé. La raison est que c’est une plante qui est capable de pousser dans une couche assez mince de substrat. De plus, il ne requiert que très peu d’entretien et recouvre facilement la toiture. Si vous souhaitez opter pour cette plante, sachez qu’il en existe plusieurs variétés. Nous pouvons citer par exemple le sedum blanc, le sedum spurium, le sedum gracile et le sedum spectabile. Le sedum blanc est à privilégier si vous habitez dans une région où il fait souvent froid étant donné qu’il est capable de résister à la baisse de température et au gel. Il offre également de petites fleurs blanches pendant la période de floraison. Le spurium est lui, le type de sedum le plus répandu étant donné qu’il forme un véritable tapis végétal. Le gracile ainsi que le sedum spectabile sont les plus résistants, mais le bémol, c’est qu’ils poussent en massifs très denses.

Les plantes pour un toit végétalisé de type semi-intensif

La végétalisation semi-intensive est un compromis entre les 2 premières options. Les plantes à cultiver pour ce type de végétalisation ont besoin d’une épaisseur moyenne de substrat comprise entre 12 à 30 cm. Vous pouvez planter les végétaux de votre choix sauf bien évidemment les arbres, qui sont réservés à la toiture intensive étant donné qu’elles requièrent un substrat végétal d’une épaisseur plus importante.

Architecte paysagiste: réussir son jardin