La pose de murets

Donner un cachet authentique à votre habitation, optimiser votre sécurité, délimiter votre jardin ou votre habitation, vous protéger des regards indiscrets : la pose de murets ne manquera pas de vous séduire.

L’aspect décoratif de ces véritables remparts n’est pas négligeable. Tout savoir sur la construction d’un muret.

Poser un muret : quels sont les avantages ?

La construction d’un muret devient de plus en plus prisée par les propriétaires, à priori, pour des raisons esthétiques. L‘effet décoratif d’un muret en pierre ou en parpaing fait sensation immédiatement. Il permet de conférer une certaine authenticité et un charme exceptionnel à l’endroit où il est posé. Mieux que toute autre clôture, ce choix vous satisfera à coup sûr. C’est d’ailleurs un véritable rempart pour vous protéger des actes malveillants. Sa durabilité, sa solidité et sa résistance à toute épreuve vous offriront une sécurité optimale durant plusieurs années. C’est efficace pour délimiter votre propriété. Ce n’est pas tout, le muret vous aidera à vous mettre à l’abri des regards indiscrets. Vous pourrez profiter pleinement de votre jardin sans être importuné par les chers voisins. Bref, le muret ne manquera pas d’atouts pour vous séduire.

Pose de murets : bien choisir le meilleur matériau

Pour construire un muret, vous aurez un large choix de matériaux qui présentent chacun leurs propres avantages.

  • Vous pourrez poser un muret de pierre qui apporte une atmosphère chaleureuse et unique dans votre jardin. Choisissez entre la pierre naturelle et la pierre reconstituée. Grès, calcaire, lave, granit? la pierre naturelle est réputée pour son aspect authentique. Malgré son prix un peu plus cher, elle est très privilégiée. En béton moulé, la pierre reconstituée, de sa part,est moins coûteuse. C’est une véritable imitation des pierres naturelles.
  • Il est d’ailleurs possible d’opter pour le muret en brique qui a l’avantage d’être esthétique grâce à une large paillette de teintes et de formes comme les arches et les angles. Misez juste sur les briques pleines pour plus de durabilité. Un embarras de choix de briques s’offre à vous, de l’ordinaire aux briques de parement très résistantes aux agressions extérieures en passant par les briques de construction imperméables et solides.
  • Le muret en parpaings allie esthétique et prix relativement raisonnable. Ce matériau en forme de blocs de béton promet, en plus, une forte résistance. Il se prête aux différentes finitions telles que le crépi ou l’enduit. Vous pourrez bien le peindre à votre guise. À vous de choisir entre le béton traditionnel qui est à la fois robuste et moins cher ainsi que le béton cellulaire qui combine légèreté, excellente isolation et facilité de pose.

La pose de murets étape par étape

En bref, la pose d’un muret se fait soit par pierre sèche soit par pose maçonnée. Facile à mettre en place, le premier procédé est seulement dédié au muret en pierre. Il suffit de poser les pierres les unes sur les autres. La pose maçonnée, de son côté, est destinée aux parpaings et aux briques. Dans ce cas, les matériaux de construction sont assemblés avec un mortier. Sachez que la pose d’un muret ne nécessite pas un permis de construction. Vous ne serez pas non plus obligé de faire une déclaration préalable. Passez juste à la mairie pour consulter le plan local d’urbanisme (PLU). N’hésitez pas à faire appel à un spécialiste de la maçonnerie paysagère fiable et sérieux. Il pourra estimer le coût de construction d’un muret.

Architecte paysagiste: réussir son jardin