Le dallage et le pavage

Lorsqu’il est question d’aménagement extérieur, le choix des matériaux pour réaliser les différentes structures n’est jamais chose aisée.

Il faut savoir quel revêtement de sol choisir pour les allées et les sols de terrasses ou encore pour les plages de piscine. Pour les amoureux des pierres, le choix peut aussi devenir des plus difficiles entre le dallage et le pavage.

La différence entre dallage et pavage

Faire la différence entre dallage et pavage permet de bien choisir entre ces deux types de revêtement de sol extérieur qui sont de plus en plus prisés actuellement. Si vous ne savez pas quel revêtement de sol choisir alors pour vos aménagements extérieurs, vous pourrez opter pour le pavage ou le dallage, surtout que vous aimez les rendus des pierres au milieu de votre espace vert. Cependant, chacune de ces deux méthodes possède leurs avantages et leurs inconvénients. En effet, la première différence réside dans la taille et l’épaisseur des matériaux utilisés. Pour le pavage, les pavés sont de petites tailles, mais de plus grandes épaisseurs, par rapport aux dalles, dont les matériaux utilisés sont de grandes tailles, plus plates et donc peu épaisses. Par ailleurs, le pavage est plus recommandé pour constituer des allées de garage, des allées destinées à subir le passage des véhicules. Le dallage, plus esthétique, est plus adapté pour les allées de jardins, les terrasses ou encore des accès piétonniers. Il ne faut pas oublier cependant que, le choix devra également se baser sur les matériaux pouvant être utilisés dans le dallage et le pavage, tout en prenant en compte l’utilisation destinée de l’allée.

Les matériaux pour le pavage et le dallage

Si la plus grande différence entre dallage et pavage réside particulièrement dans l’aspect des travaux à réaliser pour leur conception, on doit leur accorder un grand point commun : leur composition avec plusieurs types de matériaux. En effet, la pierre naturelle peut être utilisée en pavage qu’en dallage. Pierre reconstituée et béton peuvent également composer vos allées pavées ou vos allées en dalles. Par contre, même si les dalles en bois ont le vent en poupe actuellement, il n’est pas conseillé de l’adopter pour le pavage. Au moment où vous devrez répondre à la question quel revêtement de sol choisir alors, il faut également savoir bien choisir le matériau. En effet, les différents matériaux disponibles pour les dalles permettent d’obtenir des effets décoratifs et esthétiques, des plus originaux et des plus classiques, voire aux plus traditionnels. Les conseils d’un professionnel en paysagisme sauront vous guider vers un meilleur choix entre le pavage et le dallage, ainsi que le matériau le plus adapté.

La pose de revêtement de sol : une spécialité d’un maçon paysagiste

S’il s’avère difficile de savoir quel revêtement de sol choisir pour ses aménagements extérieurs, il faut comprendre que des professionnels peuvent vous aider à opter pour la meilleure solution. En effet, la maçonnerie paysagère est un secteur à part entière, dont les principales missions consistent à embellir l’espace extérieur, quelles que soient les circonstances qui se présentent. Parmi les spécialités d’un maçon paysagiste est la pose de revêtement de sol. Si vous avez alors des difficultés à choisir entre le dallage et le pavage pour la pose d’une allée, il sera un excellent conseiller. Parmi les différentes méthodes de pose d’ailleurs, dans le cas où vous opteriez pour la pose sur sable, le maçon paysagiste saura vous réaliser des travaux dans les règles de l’art.

Architecte paysagiste: réussir son jardin