Tout savoir sur la pergola bioclimatique !

Arrivée sur le marché français il y a une quinzaine d’années, la pergola bioclimatique convainc de plus en plus de personnes. À mis chemin entre une véranda et une simple pergola, elle constitue une très bonne option pour ceux voulant profiter de leur espace extérieur, et ce, peu importe la météo !

Mais quels sont ses avantages et ses principales caractéristiques ? Nous vous expliquons tout dans notre article !

C’est quoi une pergola bioclimatique ?

La pergola «bioclimatique », aussi appelée à « lames orientables » est une construction de jardin ayant pour but de protéger un espace extérieur des rayons du soleil, de la chaleur et des intempéries.

Le terme « bioclimatique » quant à lui, fait référence à une installation conçue pour s’adapter au mieux à l’environnement.

Elle est constituée d’une structure en aluminium ou en bois et d’un toit composé de lames orientables à maximum 160°. Ces lames orientables sont faites pour s’adapter à la météo. En été, elles permettront de bloquer les rayons du soleil et la chaleur. Durant la période hivernale, elles permettront de passer la lumière pour gagner en luminosité.

Comme une pergola classique, le modèle bioclimatique peut exister en version adossée (murale) ou auto portée.

Comment fonctionne une pergola bioclimatique ?

Les modèles les plus basiques seront uniquement dotés d’un système d’ouverture et de fermeture manuel. Il faudra utiliser une manivelle afin d’actionner les lames orientables.
Mais aujourd’hui, la majorité des modèles sont automatique. Des capteurs installés sur le toit permettent de gérer l’ouverture et la fermeture des lames en fonction de la météo. Aucune intervention n’est alors nécessaire. Il est possible d’y intégrer un système domotique, qui permet alors de gérer sa pergola à distance via un smartphone .

Les avantages et inconvénients de la pergola bioclimatique

La pergola bioclimatique offre de nombreux avantages, qui font son succès !

  • Elle offre un confort optimal : ses lames orientables permettent de contrôler l’ensoleillement de la terrasse, mais aussi de réguler l’apport de chaleur. Avec leur rotation à 180°, elles peuvent se fermer en fonction des conditions climatiques et permettent ainsi de profiter de sa terrasse tout au long de l’année. Avec ce type de pergola, vous n’aurez plus besoin de ranger votre mobilier de jardin ! ;
  • Elle est résistante : fabriquée principalement à partir d’une structure en aluminium, la pergola bioclimatique résiste aux différentes variations de température. Dotée d’une très bonne étanchéité, elle protège efficacement contre les aléas climatiques. Dans les régions venteuses, elle trouve sa place grâce à résistance au vent ;
  • Elle permet de réduire la consommation énergétique : en choisissant une pergola bioclimatique adossée, vous ferez des économies d’énergie. Durant l’hiver, les rayons du soleil se réfléchiront contre les lames de la pergola et se répercuteront à l’intérieur de la maison. Ce qui engendrera une réduction du chauffage. A l’inverse, en été, en fermant les lames, la pièce attenante à la pergola sera ombragée ;

Naturellement, elle dispose aussi de quelques inconvénients, qu’il convient de prendre en compte !

  • Son prix reste élevé : c’est le modèle de pergola le plus cher présent sur le marché. De plus, son installation nécessite des travaux pour maintenir la structure au sol. Ce qui engendre des frais supplémentaires ;
  • Elle ne peut pas être installée partout : pour profiter au maximum d’une pergola bioclimatique, il est nécessaire de l’installer sur une face ensoleillée ;
  • Elle est lourde : le poids d’une véranda adossée, entre 400 et 500 kilos, peut peser sur la façade d’une maison. Il peut alors être compliqué de l’installer sur une veille maison ou sur une façade en bois ;

    Les caractéristiques d’une pergola bioclimatique

Les différents matériaux pour pergola bioclimatique

On retrouve majoritairement deux types de matériaux pour une pergola bioclimatique : le bois et l’aluminium.

L’aluminium est le plus répandu. Ce matériau de demande que très peu d’entretien. Il a aussi l’avantage d’avoir une très bonne longévité. Pour plus de personnalisation, il existe en une large gamme de coloris.

Le bois quant à lui apporte une ambiance chaleureuse, mais demande plus d’entretien que l’aluminium. Il est préférable de se tourner vers des essences de bois classées catégorie 4, pour une résistance aux aléas climatiques.

Les accessoires pour une pergola bioclimatique

En fonction de vos besoins, il est possible d’agrémenter sa pergola de multiples accessoires permettant d’accroître le confort d’utilisation.

Par exemple, l’ajout d’un ou de plusieurs stores permet d’apporter une protection supplémentaire face au soleil et aux rayons UV.

Vous pouvez aussi mettre en place des claustras. Facile à installer, ils permettent de préserver votre intimité au sein de votre pergola.

L’installation d’un éclairage LED peut aussi être envisagé, surtout pour pouvoir profiter des longues nuits d’été dans la pergola. En général, les modèles d’éclairage sont principalement des spots encastrés ou des bandeaux lumineux.

Pour l’été, face aux fortes chaleurs, installer un brumisateur est une solution idéale pour rafraîchir l’atmosphère dans la pergola.

Quel prix pour une pergola bioclimatique ?

Le budget à prévoir pour une pergola est très variable car il dépend de plusieurs critères tels que la surface, les matériaux ou bien encore les options choisies.

  • Prix moyen entre 500 et 1000€ du m² ;
  • Pour une surface moyenne de 24m², le prix constaté est d’environ 16,800€.

Il existe aussi sur le marché des pergolas bioclimatiques en kit. Celles-ci sont conçues d’après des mesures déjà définies à l’avance. Faire le choix d’un kit offre deux avantages : une pose facilitée qui peut être réalisée par soi-même ainsi que des économies en terme de budget. Le prix se situe entre 330 et 450€ du m².

Architecte paysagiste: réussir son jardin