L’arrosage de son gazon

Les espaces verts ont besoin d’entretien et de soins réguliers pour que les plantes qui les composent croissent bien, maintiennent leur beauté et aient la capacité de faire face aux altérations. L’arrosage fait partie de leur entretien puisque l’eau véhicule les nutriments essentiels à leur développement.

Comment bien arroser son gazon ?

Particulièrement pour le gazon, ces graminées ont un grand besoin d’eau. L’arrosage régulier et abondant fait partie de l’entretien des pelouses. Un manque d’eau provoque le brunissement et le dépérissement des tiges et des feuilles. Il est également à l’origine de l’arrêt de croissance de ces graminées qui, malgré elles, entrent en dormance pendant les périodes sèches.

À quel moment de la journée opérer ?

Le matin est le meilleur moment pour arroser le gazon. En cas d’impossibilité d’opérer le matin, il convient d’attendre la fin de l’après-midi, en veillant à ce que les feuillages s’assèchent avant la tombée de la nuit. Cette mouillure favorise la prolifération des champignons qui peuvent les affecter. Cet arrosage en début de soirée est préférable pour éviter l’évaporation et la brûlure des feuilles sous l’effet des rayons du soleil.

La fréquence de l’arrosage et la quantité d’eau nécessaire

Du semis à la germination, une période qui dure à peu près 12 jours, il convient d’arroser 2 fois par jour. Poursuivre par un arrosage par jour jusqu’à la fin du premier mois. À partir delà, il est possible d’espacer l’arrosage selon la saison et l’état du sol. Dans tous les cas, il faut arroser 1 à 2 fois par semaine, avec une bonne quantité d’eau. L’installation d’une pluviométrie facilite l’estimation du volume d’eau aspergé sur la pelouse. Sinon, vous pouvez vous référer au ratio 4 litres pour 1 m².

Les différents systèmes d’arrosage pour prendre soin de son gazon

Un gazon bien entretenu et suffisamment arrosé est plus vif, vainc facilement les mauvaises herbes, n’est pas fragile face à la dévastation des insectes et supporte le piétinement. Avec l’évolution des recherches et de la technologie, divers dispositifs ont été créés, entre autres :

  • l’arrosage au goutte à goutte ;
  • l’arrosage automatique ;
  • l’arrosage simple par arroseur.

Une petite surface ne requiert pas l’installation d’un arrosage automatique puisqu’une intervention manuelle peut suffire. Le système automatique convient bien à une pelouse s’étendant sur une surface large. Ce genre de dispositif fournit un arrosage régulier et uniforme, et limite la perte d’eau.. La réalisation de système d’irrigation représente une autre alternative permettant de bien arroser le gazon. Économisez l’eau d’arrosage en utilisant la pluie. Quel que soit le système mis en place, l’eau de pluie, qui est moins calcaire, est le mieux indiquée. Sachez profiter des temps orageux pour avoir le maximum d’eau. Dans cette optique, il est préférable de faire installer un récupérateur de pluie

Pour tout besoin d’aide, n’hésitez pas à consulter l’annuaire du site pour retrouver les professionnels qualifiés dans ce domaine et qui sont localisés près de chez vous.

Architecte paysagiste: réussir son jardin