L’installation d’un arrosage automatique

Rien de mieux que de couvrir le sol de son jardin avec du gazon ! À la fois décorative et pratique, votre pelouse apporte une touche de verdure en plus à votre extérieur. C’est d’ailleurs un terrain de jeu et de loisirs pour les tout-petits.

Mais, la mise en place d’un gazon requiert un entretien régulier. En plus du désherbage et de la tonte, vous devrez l’arroser fréquemment pour assurer sa croissance et pour garder son état verdoyant. L’arrosage de son gazon peut se faire manuellement. Mais, c’est une tâche fastidieuse si la surface tapissée est assez grande. Mieux vaut opter pour un système d’arrosage automatique qui est à la fois efficace et facile.

Bien choisir son arroseur automatique

Fini la corvée d’arrosage de la pelouse ! Grâce à un arroseur automatique, il suffit de mettre en marche votre système d’arrosage pour alimenter en eau votre gazon. Mais pour que votre projet d’installation d’un arrosage automatique soit parfait, il faut bien choisir l’équipement qui s’adapte à la superficie à arroser et qui consomme moins d’eau. Il faut dès le début signaler que cette installation économique assure la distribution de la quantité d’eau indispensable en pluie.

L’eau est répartie sur l’ensemble de la surface à arroser. Pour faire le bon choix, vous devrez prendre en compte certains critères, dont la surface à arroser, la pression et le débit en eau disponibles, les programmations attendues et le budget. Sachez que certains systèmes embarquent des fonctionnalités plus innovantes comme une autonomie plus grande ou une durée d’absence vous permettant d’arroser votre pelouse même si vous êtes absent.

Toutes les étapes pour installer un arrosage automatique

L’installation d’un arrosage automatique nécessite la suivie de certaines étapes. Après avoir trouvé le système d’arrosage le mieux adapté à vos besoins, calculez le débit de son arroseur automatique. Pour cela, il faut suivre une formule préétablie : divisez la contenance en litres de votre équipement par le temps en secondes.

Il ne reste par la suite qu’à multiplier le résultat en 3,6 pour obtenir le débit en m3 par heure (débit en m3/h= (contenance en litres / temps en secondes) x 3,6). Pour trouver la valeur du débit de votre arroseur en litres par seconde, il suffit de remplir un seau de 10L avec le robinet de votre arrosage automatique. Chronométrez les secondes qu’il faut pour le remplissage. Puis, convertissez cette valeur du débit en mètre cube par heure.

Après le calcul du débit, passez à la vérification de la pression de votre système d’arrosage automatique qui ne doit pas être inférieure à 2 kg/cm², l’équivalent de 2 bars, et supérieur à 5 kg.m², si vous voulez que votre équipement fonctionne normalement. Pour mesurer la pression, vous aurez besoin d’un manomètre. Après cette étape, il est temps maintenant de faire le plan de votre jardin à l’aide d’un décamètre et le plan du système d’arrosage à l’aide des asperseurs afin de bien déterminer l’emplacement idéal.

Commencez à prendre les mesures à partir des angles à 90° du gazon. Puis, suivez le long des lignes droites à 180° et terminez par les angles ouverts de 270 à 360°. Ensuite, faites l’assemblage du système d’arrosage, en respectant le plan. Après avoir testé son bon fonctionnement, commencez à creuser les tranchées pour bien installer le système. Pour terminer, rebouchez les tranchées.

Architecte paysagiste: réussir son jardin