La taille des haies

Rangée composée de plusieurs arbustes qui s’alignent, la haie sert de bordure au sein d’un jardin, et aussi de clôture.

Au fil de son développement, elle a besoin d’être taillée pour préserver sa forme esthétique et pour rester en bonne santé. Cette opération fait partie intégrante de l’entretien des plantations. Elle est à réaliser 1 à 2 fois par an, selon l’espèce et le résultat escompté.

Le taillage des haies

La technique mise en oeuvre dépend de l’âge des arbustes et du type de taille à faire.

  • La taille d’entretien convient aux haies adultes.
  • Les jeunes haies qui croissent requièrent une taille de formation afin de moduler leur apparence jusqu’à leur âge adulte. La coupe doit pallier le dégarnissage de la base et favoriser la formation des branches latérales.
  • L’harmonie des haies régulières nécessite l’utilisation d’outil complémentaire, entre autres, le niveau et le fil de fer fixé sur des piquets.

Quand tailler des haies ?

La coupe doit être faite à la bonne période pour qu’elle soit réellement bénéfique à la haie. Tous les arbres ne s’ébranchent pas au même moment, il faut se référer aux techniques d’entretien de l’espèce cultivée.

  • Les conifères reprennent mieux leur développement en saison printanière. La période la plus propice et la plus indiquée pour les ébrancher est au mois de juin. Aucune coupe ne peut être faite à partir du mois de septembre, au risque de faire dépérir les conifères.
  • Les haies composées de feuillus doivent être taillées en octobre et en avril.
  • Pour les haies fleuries, il faut procéder après la floraison.
  • Normalement, les autres types de haies doivent être coupés au mois de juillet. Toutefois, pour éviter les erreurs, vous pouvez consulter un professionnel qualifié qui peut vous aider.

Comment tailler des haies ?

Les outils comme le sécateur et le taille-haie, ainsi que les protections comme les gants et les lunettes doivent être prêts au moment de l’intervention. D’une manière générale, la taille commence par le sommet. L’étêtage permet de définir la hauteur des arbustes. La barre du taille-haie et la lame doivent faire un angle de 90°. Par la suite, il faut juste couper à la hauteur voulue. Poursuivre par les côtés en veillant à ce que la coupe soit descendante. Il faut procéder de haut en bas et vice-versa, avec les deux côtés de la lame. La mise en place de repères, comme les piquets de fil de fer ou les planches, garantit la régularité de la coupe. Il suffit simplement de suivre ces limites avec le taille-haie.

Les bons gestes pour tailler les haies

Le poids de l’outil peut se ressentir au fur et à mesure de son utilisation, notamment lorsque vous le tenez à bout de bras. Pour vous épargner une grosse fatigue et des courbatures après l’intervention, il convient de tenir le taille-haie contre votre corps.

La densification des haies fait partie de l’objectif de la taille. Il ne faut pas laisser la haie pousser plus vite au risque de se dégarnir. L’écimage est un acte important, surtout pendant les premières années.

Pour une taille réalisée à la perfection, n’hésitez pas à consulter l’annuaire du site pour retrouver les professionnels qualifiés dans ce genre d’intervention et dans le domaine du jardinage en général.

Architecte paysagiste: réussir son jardin