Créer un terrain de pétanque dans son jardin

Rêvez-vous d’un endroit spécial pour partager avec les amis et les membres de votre famille des moments agréables en jouant à des parties de pétanques dans votre jardin ?

Dans la foulée de nos articles portant sur les aménagements possibles pour un jardin paysager, voici en 4 étapes comment faire un terrain de pétanque. Pour un terrain de 4 x 15 mètres, ce n’est pas si difficile pour un bricoleur moyen. Considérez une aire de 3 x 8 pour un petit terrain.

Le meilleur emplacement pour un terrain de pétanque

Même si dans le sud de la France, le soleil est généralement au rendez-vous, il n’est pas nécessaire de disposer d’une exposition plein soleil. Un emplacement à l’ombre ou mi-ombre peut également convenir, d’autant plus que ces parties durent parfois un bon moment.

Il est préférable qu’il n’y ait pas d’arbre à feuilles caduques ou pins autour, pour vous éviter de ramasser des feuilles ou des aiguilles. Positionnez votre terrain de pétanque près de votre habitation ou de la terrasse. À l’heure de l’apéro, vous pourrez profiter des installations extérieures.

Comment faire un terrain de pétanque

La construction d’un  terrain de pétanque chez soi exige que soient respectées quelques règles.

La préparation du terrain

Commencez par délimiter le terrain à l’aide d’un mètre ruban et cordeau traceur.

  • Mesurez 4 x 15 mètres.
  • Ensuite, calculez à quelle largeur établir les bastaings. Vos angles doivent être droits. Utilisez une équerre de maçon pour obtenir un tracé bien droit.
  • Creusez à une profondeur de 25-30 centimètres avec une pelle.
  • Assurez-vous que la surface soit plane.
  • (Vous pouvez déplacer les résidus de terre dans un coin du jardin et les mélanger avec du compost. Laissez reposer pendant une année, et vous aurez un terreau très riche pour nourrir vos plantations.)
  • Retirez les mauvaises herbes, racines et cailloux.
  • Aplatissez le fond à l’aide du dos d’un râteau.

Les bornes du terrain

Étendez du gros gravier à la grandeur de votre terrain, sur environ 5 centimètres d’épaisseur. Cette couche doit être à niveau, sinon les boules vont se déplacer de manière irrégulière. Cette étape est cruciale pour la qualité de votre projet.
Procédez au compactage en ajoutant sur le gravier une toile géotextile (de qualité étanche) afin de limiter le développement de racines de mauvaises herbes. Cela protège aussi des risques d’inondation.

Installez les poutres autour du terrain. Celles-ci doivent être emboîtées de manière symétrique et former un rectangle parfait. Aidez-vous d’une équerre de maçon pour obtenir des angles parfaits, avant de fixer les poutres dans les angles. Ajoutez des renforts d’angles pour optimiser la stabilité.

Seconde couche de gravier

Sur la toile géotextile, étendez une seconde couche de gravier (dont le grain sera plus fin). Cette couche doit avoir entre 10 et 15 centimètres d’épaisseur, mais rien ne vous empêche d’en ajouter davantage.

Avant de damer le terrain pour le compacter, mettez le tout à niveau. Positionnez les bastaings tout autour du terrain pour protéger de l’impact des boules.

Couche de sable

La dernière étape consiste à étendre une couche de 5 centimètres de sable ou gravier stabilisé.

Pour que les matériaux se placent, humidifiez votre terrain à l’aide d’un arrosoir, tout en continuant de damer.

Procurez-vous une plaque vibrante pour un résultat de nivellement optimal.

Pendant un minimum de 4 jours, laissez reposer les matériaux sans y toucher.

Refaites la manœuvre de damage en appliquant la même quantité de sable, c’est-à-dire 5 centimètres. Répétez aussi l’opération d’humidification et de nivellement avec plaque vibrante.

Laissez reposer les matériaux encore pendant quelques jours avant d’utiliser votre nouveau terrain de pétanque.

Architecte paysagiste: réussir son jardin