Quelle dimension pour la création d’un bassin dans son jardin ?

Un bassin d’agrément, c’est surtout le charme du jardin. Agrémenté de végétaux et d’animaux vivants, ce serait un petit paradis terrestre. Toutefois, selon la taille de votre jardin, dimensions réglementaires d’un bassin de jardin sont à observer au moment de la création d’un bassin de jardin.

Création d’un bassin de jardin

Avant de réaliser votre projet, vous devriez savoir qu’il existe 3 types de bassin de jardin : le préformé, celui sur bâche et celui en béton ou très rarement, en argile. Mais le matériau est beaucoup moins important que la question d’étanchéité à laquelle vous devriez tenir compte. Aucune taille standard ne régit une telle structure, tout dépend de la taille du jardin. Vous pouvez créer un grand bassin, de la taille d’un étang, ou tout simplement un petit bassin hors-sol de terrasse, dans le style bain d’oiseau. Dans ce dernier modèle, il n’est nul besoin de creuser la terre. Des contenants divers, tels que tonneau, fût, cuvette, jarre ou même vasque, peuvent servir de bassin d’agrément pour peu que vous les aménagiez de manière à les transformer en bassin ornemental et fonctionnel. En revanche, pour un bassin plus spacieux dans le jardin, vous devriez creuser une fosse dans la terre pour installer les parois en bâche, en béton ou en argile, du bassin, selon les dimensions de votre choix.

Dimensions réglementaires d’un bassin de jardin

Contrairement à un bassin de taille modeste, tel que hors-sol, la création d’un bassin dans son jardin devra se conformer à des réglementations en vigueur s’il s’agit d’un bassin de grande surface tel qu’un étang, et de type enterré ou semi-enterré. Comme il s’agit d’une sorte de chantier de construction du fait qu’il faut creuser le sol sur une profondeur plus ou moins importante, des règles d’urbanisme sevraient être observées. En outre, la surface ainsi que la profondeur jouent un rôle prépondérant dans l’équilibre de l’eau et le bien-être de l’écosystème aquatique qui y élira domicile. En effet, plus la surface et la profondeur sont importantes, plus l’eau sera stable, mieux oxygénée et équilibrée. Ainsi, à la création d’un bassin de jardin, tenir compte de cette surface plus large du bassin et de cette profondeur de l’eau contribuera au maintien de la température de l’eau, et par conséquent, à de meilleures conditions de vie des végétaux et des poissons.

Dimensions réglementaires d’un bassin de jardin idéales pour l’écosystème

Pour élever des espèces de poisson d’étang, il faudra avant tout tenir compte de la profondeur du bassin pour que les animaux puissent à la fois s’abriter en temps de chaleur intense de l’été et d’hiberner en hiver. Pour ce faire, la profondeur idéale et réglementaire se situera entre 80 cm et 200 cm pour une température conforme aux besoins en oxygène des poissons. Cet écart de profondeur concerne seulement les variétés de poissons que vous souhaitez élever. Quant aux plantes aquatiques, il leur faut une profondeur de 60 à 100 cm pour obtenir une composition végétale idéale. D’ailleurs, les végétaux devront être purifiants et oxygénants pour pouvoir cohabiter de manière optimale avec la faune aquatique. Force est de constater en effet que ces deux sortes de créature vivante, faune et flore, se complètent à merveille dans cet habitat qui leur a été créé pour reproduire leur habitat naturel.

Architecte paysagiste: réussir son jardin