Conseils pour préserver vos espaces verts

Entretenir ses espaces verts demande généralement des travaux importants surtout si la zone est très étendue. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est recommandé de faire appel à une entreprise pour l’entretien des espaces verts. En attendant, quels gestes adopter pour protéger ses espaces verts contre les agressions externes, qu’elles soient naturelles ou par l’homme ?

Pourquoi et comment conserver ses espaces verts

Conserver ses espaces verts équivaut à adopter la meilleure attitude écologique qui soit à l’égard de la nature. Vous êtes propriétaire d’un domaine de verdure ou d’une zone arborée et vous souhaitez l’entretenir en cultivant la terre ? L’entretien des espaces verts par un paysagiste est la meilleure alternative, car il saura quels arbres planter à quels moments de l’année ou en quelle saison, quelles plantes cultiver aux côtés de quelles autres, mais aussi comment débroussailler, tailler ou tronçonner de manière optimale afin de permettre aux végétaux de se régénérer et de rendre l’espace toujours agréable. Par ailleurs, entretenir ses espaces verts requiert des outils spécifiques à chaque tâche. Si vous n’en disposez pas, ou si vous n’avez pas la main verte, il vaudra mieux faire intervenir un spécialiste pour le faire afin que le rendu soit satisfaisant. Les espaces verts sont non seulement indispensables pour l’esthétique, mais également nécessaires pour l’équilibre de la biodiversité, dont la santé humaine. Conserver ses espaces verts contribue en effet à préserver l’atmosphère ambiante et l’apport d’oxygène, cruciale à la santé de l’homme et de toutes les autres créatures vivantes.

Comment protéger ses espaces verts

De nos jours, les espaces verts ne sont pas épargnés tant par les effets des catastrophes naturelles que par les actions de l’homme. Les aléas climatiques, dont les pluies diluviennes engendrant des inondations, les coups de vent, le soleil ardent qui génère la sécheresse, ou encore les tempêtes de neige peuvent causer des ravages incommensurables. Mais les actions de l’homme sont tout aussi fatales et parfois à effets irréversibles sur ces zones de verdure. Il en est ainsi des incendies, ou des coupes illicites de bois. De plus en plus d’espaces verts, de nos jours, deviennent sinistrés. Si l’on ne peut empêcher les œuvres de la nature, on pourra au moins réduire les actions nuisibles de l’homme en mettant en place des règles strictes à l’endroit des contrevenants, par exemple. Mais alors, en vue de conserver ses espaces verts, que faire des espaces verts sinistrés ?

Entretenir ses espaces verts après un sinistre

Les premières choses à faire après un sinistre, qu’il soit dû à une cause naturelle ou aux méfaits de l’homme, sont de débroussailler, d’enlever les branches et feuilles tombées, d’élaguer les arbres, de couper les troncs d’arbre à risque et de nettoyer toute la zone sinistrée. Des professionnels du métier recommanderont de retravailler les sols en vue de nouveaux semis. Vous pouvez également tondre le gazon, s’il y a lieu, de manière à l’uniformiser. Après un incendie, la question qui se pose est quelles sont les perspectives d’avenir de la zone ? Une fois nettoyée à fond, la terre devra reposer pendant quelques temps avant d’être ensemencée de nouveau et recevoir les nouvelles cultures. C’est d’ailleurs la manière d’entreprendre des agriculteurs qui adoptent la culture sur-brûlis. Toutefois, s’il s’agit d’incendie de forêt, la meilleure réaction est de se servir des arbres sinistrés pour en faire des planches, utiles à la construction. La zone, pour sa part, doit être débroussaillée et défrichée pour en faire de nouveaux espaces verts.

Architecte paysagiste: réussir son jardin