Le toit végétal pour un abri de jardin

Les toits végétalisés sont de plus en plus populaires, car ils répondent à la tendance mondiale de modes de vie plus respectueux de l’environnement. Ils sont aussi très esthétiques et contribuent à la réduction des îlots de chaleur en milieu urbain. Alors que les toits de maisons requièrent obligatoirement le recours à un architecte, il n’y a pas de contrainte pour les cabanes et abris de jardin. S’inscrivant dans notre série d’articles portant sur les différents types de toitures végétalisées, voici comment végétaliser le toit de son abri de jardin.

Se préparer à végétaliser une toiture

Suivez ces conseils pour aménager et bien choisir les plantes qui conviennent à un toit végétal. Prévoyez environ deux heures de travail par mètre carré.

  • Rehaussez la hauteur des planches de rive. Pour de faire, replacez-les par des planches étant traitées, pour assurer la résistance et pérennité de votre installation.
  • Prévoyez 8-10 centimètre de hauteur libre, afin d’y aménager le substrat de plantation.
  • Installez un coude qui facilitera l’évacuation des eaux de drainage vers les deux angles plus bas du toit.
  • Assurez-vous que le toit comporte une légère inclinaison sur la longueur.
  • Pour guider l’eau, installez une petite chaîne à la sortie des coudes. Vous pouvez récupérer les eaux de pluie dans un baril, et vous en servir pour l’arrosage de votre jardin ou de votre toit végétalisé.
  • Installez une bâche étanche sur l’ensemble de la surface, en remontant les planches. Travaillez par temps chaud pour déployer la bâche, car celle-ci se posera plus aisément. Clouez ou agrafez la bâche sur les bords. Coupez le surplus.
  • Ajoutez une toile géotextile qui facilitera le drainage.
  • Fixez le tout avec des barres de bois installées dans le sens de la longueur, pour empêcher le substrat de descendre. Privilégiez du bois de qualité qui saura résister aux intempéries.
  • Effectuez un test d’étanchéité avant de poursuivre le reste des opérations.
  • Préparez un mélange terreux enrichi de compost, humidifiez-le, et mettez-le en place. Seuls les professionnels spécialisés en toitures végétalisées seront en mesure de vous fournir des conseils éclairés concernant le substrat approprié.

Fleurir le toit d’un abri de jardin

Ce ne sont pas toutes les plantes qui conviennent à un toit végétal. Préparez un plan d’aménagement qui vous facilitera vos plantations. L’espèce idéale pour ce type de toiture est le sedum. Il existe maintes variétés de sedum : album, acre, réflexum, hispanicum. Mélangez avec certains orpins, du gazon d’Espagne, l’antennaria dioica, l’érigéron, et un peu d’iris à rhizome.

Il importe de sélectionner des plantes qui partagent les mêmes besoins en luminosité et qualité de sol (car en ne respectant pas ce principe, certaines plantes pourraient prendre le dessus et étouffer les autres).

Plantez de façon dense pour obtenir un effet immédiat, c’est-à-dire environ tous les 10 centimètres. Cela nécessite une grande quantité de plante. Pour limiter les dépenses, planifiez une année à l’avance en débutant votre projet par du bouturage et de la subdivision de vivaces. Vous aurez l’année subséquente la quantité requise de plantes pour votre toit d’abri de jardin.

Après la plantation, surveillez attentivement pour que les vivaces ne subissent pas l’attaque de limaces.

De plus, au cours des premiers mois après l’aménagement d’un toit végétalisé, il est avisé d’installer un filet pour repousser les oiseaux, et ainsi éviter qu’ils ne grattent les jeunes plantations.

Architecte paysagiste: réussir son jardin