La toiture végétale semi extensive

La mise en place d’une toiture végétale ne date pas d’hier. Ce système de couverture existe déjà depuis l’époque néolithique.

En plus d’être esthétique et original, l’installation d’une toiture végétalisée est également un geste écologique contribuant à préserver l’environnement. Parmi les différents types de toitures végétalisées, le modèle semi-extensif reste facile à mettre en place, durable et moins coûteuse. Zoom sur tout ce qu’il faut savoir pour faire une toiture végétalisée semi extensive.

Faire une toiture végétalisée semi extensive : tout ce qu’il faut savoir

Souhaitez-vous conférer une touche d’originalité à votre maison ? La toiture végétalisée semi-extensive est une meilleure alternative. Plus lourd et plus épais que le modèle extensif, ce tapis végétal s’adapte à presque tous les types de toitures, du toit plat à la faible pente (jusqu’à 30° d’inclinaison). Vous pouvez choisir entre un substrat de 12 et 30 cm. On utilise souvent des plantes à feuillage persistant, des plantes grimpantes, des légumes, des petits arbustes et des plantes aromatiques pour fabriquer ce type de toiture. Contrairement à la version extensive, la toiture végétale semi-extensive embarque un système d’arrosage automatique inséré sous le substrat de culture, c’est-à-dire entre le géotextile anti-racine et le géotextile filtrant et absorbant. Très économe en eau, ce système d’arrosage permet de garder la bonne qualité des plantes. La membrane filtrante dispose d’une forte capacité de rétention d’eau. Ce type de toit végétalisé consiste, en plus, d’améliorer l’isolation thermique de votre toiture grâce à une couche isolante plus performante. Il suffit juste de renforcer la robustesse de la charpente pour qu’elle puisse supporter le poids assez important de la toiture végétalisée.

Bien entretenir sa toiture végétalisée semi extensive

La toiture végétalisée semi-extensive ne nécessite pas un entretien rigoureux. Grâce au système d’arrosage automatique intégré, vous n’aurez pas besoin de l’arroser fréquemment. Un peu d’arrosage suffit pour bien entretenir votre toit végétal. Mais, prenez l’habitude de le désherber pour enlever les mauvaises herbes. N’oubliez surtout pas de faire un élagage si votre toit constitue d’arbustes. Il est d’ailleurs possible de jardiner sur votre toiture végétale pour cultiver des légumes, des arbustes ou des fleurs. Ce sera agréable et original de voir ce toit idéalement décoré et tapissé de vert. La mise en place d’une toiture végétale est faite pour vous si vous ne disposez pas d’assez de place pour jardiner ou si votre maison se situe dans une jungle urbaine composée seulement de hauts bâtiments. Dans ces cas, c’est idéal de jardiner en hauteur.

Le coût d’une toiture végétalisée semi extensive

Avec le renforcement de la charpente, le prix d’achat de la toiture et sa pose, le coût d’une toiture végétalisée semi extensive est assez élevé. C’est un projet de grande envergure qui nécessite une mure réflexion. Le prix total d’un tel projet dépend en général de la surface à couvrir, du type de plantes choisi, du système d’arrosage adopté et de la difficulté de pose de votre toit vert. Sans oublier la préparation du toit et le système d’étanchéité de votre choix qui sont des critères importants pris en compte. Si la toiture est plate, vous débourserez moins d’argent. Si elle est par contre en pente, c’est plus difficile et coûteux de la couvrir, surtout avec une inclinaison de plus de 35°. En général, préparez-vous à payer en moyenne 3797 euros TTC, soit une fourchette moyenne de 1624 à 5802 euros. Mais, ce n’est rien par rapport à la touche design durable apportée par la toiture végétale à votre maison.

Architecte paysagiste: réussir son jardin