Créer un toit végétal sur son garage

Réinsérer la nature au sein de notre architecture moderne est un vrai défi. C’est aussi devenu une nécessité. De nombreux professionnels ont travaillé dur pour développer les toits végétalisés tels qu’on les rencontre de plus en plus souvent aujourd’hui. Quel est donc l’intérêt véritable d’un tel projet ? Quel impact ce toit végétalisé aura-t’il en terme d’esthétique sur votre garage ? Mais surtout, comment installer correctement un toit végétalisé ?

Pourquoi faire un toit végétalisé au-dessus de son garage ?

Pour évaluer la portée d’un tel projet, il faut voir beaucoup plus loin que le simple effet de mode dont profite actuellement le toit végétal. En effet, outre son originalité, il va apporter beaucoup de bénéfices à une habitation, comme à un garage. Avant toute chose, il faut savoir que ce type d’aménagement permet un gain énergétique considérable. Un toit vert est un excellent isolant, tant thermique que phonique. De plus, son impact environnemental est très positif puisqu’il préserve, voire même restaure, la biodiversité en attirant de nombreux animaux dont les abeilles, les oiseaux, les coccinelles, les papillons et beaucoup d’autres.

Un toit végétalisé va-t’il vraiment embellir son garage extérieur

Une fois aménagé, le toit végétalisé est un réel atout en terme d’esthétique pour un garage extérieur souvent impersonnel. D’ailleurs, dans ce domaine, vous disposez d’un large choix de toiture végétale :

  • Extensif : option parfaite pour les grandes surfaces et ne demandant que peu d’entretien
  • Intensif : il nécessite un épais substrat afin d’accueillir des plantes aux racines profondes, comme des arbustes par exemple. Ce type de toit végétal demande cependant un peu d’expérience
  • Semi-intensif : solution idéale pour une terrasse, au-dessus d’un garage, et facilement accessible, sur laquelle seront plantés du gazon et des plantes vivaces

Quelle que soit l’option que vous choisissez, vous obtiendrez un rendu naturel et original qui viendra inévitablement valoriser votre garage.

Comment installer un toit végétalisé ?

L’installation d’une toiture végétale demande un peu de travaux, cela n’est pas aussi simple à réaliser que de faire pousser du gazon au sol. Toutefois, avec un peu d’organisation, c’est un chantier accessible au plus grand nombre.

  • Il faut d’abord réaliser un cadre, en bois ou en métal, bordant l’ensemble de la toiture et ne pas oublier de protéger le chantier des intempéries le temps des travaux
  • Dans tous les cas, il convient de renforcer l’étanchéité de la structure, même dans le cadre d’un toit déjà étanche
  • Une bâche est ensuite tendue, comme lors d’une confection de bassin de jardin
  • Même sur un toit en pente, un bon système de drainage doit être installé
  • Il est alors temps d’apporter et de déposer le substrat. Ce dernier est choisi avec soin en fonction des végétaux à planter
  • Un désherbage régulier peut être nécessaire le temps que les plantes investissent tout l’espace
  • Enfin, une inspection fréquente des gouttières permettra d’éviter un engorgement éventuel. L’eau de pluie doit pouvoir être évacuées sans encombres.

Selon la surface à couvrir, le coût est variable mais n’excède pas quelques centaines d’euros. Un investissement abordable qui peut ainsi permettre de réaliser de grandes économies d’énergie.

Désormais, avec les différents types de toitures végétalisées réalisables, les habitations ainsi que les garages, peuvent accueillir ces aménagements naturels et esthétiques.

Architecte paysagiste: réussir son jardin